La Fille du Viaur

d’après  Jean BOUDOU

un théâtre miniature pour  découvrir un grand écrivain

VIAUR_vieux_ptit

Tout public à partir de 8 ans

Un conte initiatique.  Parti au bal chercher une jeune fille, Andrieu ne rencontre que moqueries.  Attiré au fond du Gouffre par les Filles du Viaur, vêtues en anguille, il oublie jusqu’à son nom. Dans ce monde du dessous il vit l’amour parfait, hors du temps. Un jour, en mangeant une cerise, il renoue le fil de son passé. Retourné sur terre personne ne le reconnaît plus, mais il peut, enfin, parler, transmettre son histoire.

 

dessin_Viaur_

Dans un théâtre en miniature, avec ses rideaux, ses machineries et ses éclairages, de petits personnages vont vivre le quotidien et le fantastique qui se mêlent dans l’oeuvre de BOUDOU.

 

 

Le Théâtre vient  à la rencontre du spectateur. Les petites formes créent une connivence avec le spectateur qu’il soit adulte ou enfant. Toute proche, la comédienne - marionnettiste devient  montreur d’images, passeur de rêves.

 

 

Jouer, raconter, lire : un spectacle modulable selon le public son âge, ses envies. Autour de la représentation de “La Fille du Viaur”  peuvent venir s’articuler d’autres éléments de l’oeuvre de BOUDOU en résonnance avec ce texte :  contes ou  poèmes, fragments de romans, de lettres ou d’articles.

 

 

Pour mieux sentir la puissance poétique de la langue de Jean BOUDOU, une partie de la représentation se joue en occitan.

 

 

Une fenêtre ouverte sur l’univers de Jean BOUDOU

 

L’auteur, dans ses  contes comme dans ses romans, mêle “l’histoire et les mythes, le conte, la chronique et le fantastique”.  De ces matériaux se dégage une oeuvre forte et personnelle, d’une grande modernité.

 

Ce conte se trouve au carrefour de la thématique de Boudou :  l’exclusion et la solitude; les rites de passage et d’initiation et plus tard la  transmission de la mémoire retrouvée.

 

La Compagnie Théâtre de Mathieu, existe depuis le début des années 80 et crée des spectacles en théâtre d’ombre et de marionnette, aussi bien pour les enfants que pour les adultes.

De l’auteur au spectateur nous cherchons à  être des passeurs de rêves. Du sens à la forme nous cherchons la résonnance qui, par la magie du théâtre d’animation, donne corps et vie à l’imaginaire du texte.

 

Depuis plusieurs années, enthousiasmés par l’écriture de Max ROUQUETTE, puis par l’oeuvre de Jean BOUDOU, nous poursuivons cette aventure à travers la langue occitane.

 

conception et réalisation :  Florence THIEBAUT et Daniel LANDREAU

graphisme : Sylvaine JENNY

musicien : Stéphane BODEZ

jeu : Florence  THIEBAUT

direction d’acteur : Claude MAURICE

costumes : Irène AYRIVIE

conseiller technique : Philippe RODRIGUEZ-JORDA

conseillère langue d’oc :  Isabelle FRANCOIS

 

 

Co-production : Editions du Rouergue

Compagnie subventionnée par : la Préfecture de la Région du Languedoc-Roussillon Direction Régionale des Affaires Culturelles,  le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, et le Conseil Général de l’Hérault