L'Arbre Généreux

d’après un texte de Shel Silverstein

Spectacle tout en papier, pour tout public de 4 à 104 ans

photo_mainphoto_arbre_n_b__1_Il était une fois un arbre

qui aimait un petit garçon.

Et le Garçon aimait l’arbre

énormément.

 

Mais le temps passa

et le Garçon grandit 

 

et l’Arbre resta souvent seul.

                                                                           Shel Silverstein

Le texte simple et chaleureux fait vivre à travers l’amitié d’un arbre et d’un enfant les rapports entre l’Homme et la Nature. L’homme, d’abord enfant, grandit puis vieillit et revient toujours vers l’arbre pour lui demander et lui demander encore. Même dépouillé de tout, de ses fruits, de ses branches, de son tronc, l’arbre donne, donne dans la joie.


photo_ado__puis_un_jour_photo_ado_arbre__F










Pour ce spectacle un des matériaux les plus simple est utilisé : le papier. Il fait naître des images délicates et fortes dans leur dépouillement. Grâce à la voix et aux mains de la marionnettiste, la feuille de papier devient personnage vivant, l’imaginaire devient réalité.

 

photovieux      

De l’apparition de la Vie à celle de l’Arbre, la musique originale, créée pour le spectacle par Bruno d’Auzon, donne au spectacle toute son ampleur. Elle accompagne avec force et délicatesse les différents moments de la rencontre entre le Garçon et l’Arbre.


Fable écologique ? Histoire d’une tendresse ? Rêve de papier ? Pour les petits ? Pour les grands ? Il en sera… comme il vous plaira.



 

Ce spectacle est au répertoire de la Compagnie et nous l’avons joué aussi bien pour des enfants que pour des jeunes ou des adultes. Le texte, comme celui du Petit Prince, peut être compris à plusieurs niveaux. La stylisation des personnages et l’ampleur donnée par la musique permet de s’adresser à tous les âges.

 

Réalisation et manipulation : Florence Thiébaut

Musique originale : Bruno d’Auzon

Création d’éclairage : Thierry Henner

Conseils techniques : Elizabeth Cabane, Mireille Antoine


 

Age des spectateurs : 4 à 104 ans

Nombre de spectateurs : de 100 à 150
(selon la configuration de la salle)

Durée du spectacle : 35 minutes

Salle : obscure
ou plein air abrité du vent

Dimensions scéniques : 6m X 4m

Régie son et lumière : autonome

 

Dossier de presse

L’Abre Généreux

 

« Le Guignol d’Or à une troupe de Montpellier
Au palmarès du 9e festival des marionnettes à Lyon, une troupe de Montpellier qui reçoit la palme d’or pour son spectacle où poésie rime avec papier dans l’Arbre Généreux. »        LE MONDE


« L’Arbre généreux, une si jolie fable
Des gestes précis, au rythme étudié, permettant aux petits de bien suivre le déroulement de cette histoire simple et jolie, de l’évolution des relations entre un arbre et un homme.
Peu de mots, une esthétique soignée, une manipulation délicate tout était rassemblé pour être à la portée de ce jeune public sans tomber dans le piège de la facilité. »                                                                              LYON MATIN

L’Arbre généreux
Florence Thiébaut du Théâtre de Mathieu réalise avec simplement quelques cubes de cartons, un arbre de papier et une marionnette de papier, un spectacle tout empreint de simplicité, de délicatesse et de générosité, à l’image de cet immuable compagnon de l’homme qu’est l’arbre. »         MIDI LIBRE

« Eco-poème en culottes courtes

 Un peu de papier de carton et beaucoup de poésie dans l’air du temps. »   TEMPS LIBRE

« Des marionnettes en papier

Le texte simple et chaleureux fait vivre, à travers un arbre et un enfant, les rapports de l’humanité avec la nature. »               TÉLÉ 7 JOURS

 

L’Arbre généreux, par le Théâtre de Mathieu

Spectacle de marionnettes, silhouettes découpées dans du papier, silhouette souple de l’enfant qui vole, silhouette pliée de l’homme adulte, silhouette froissée du vieillard. Ainsi le matériau, papier ou carton, raconte sous la main de la marionnettiste, l’évolution des relations entre un arbre et un petit garçon : images délicates d’une très belle manipulation. " ESPACE TONKIN (Villeurbanne)

« The tree of many gifts

An enchanting fable with paper puppets. »  TAMWORTH ART CENTER (Grande  Bretagne)


photo_balan_oire